Quelle est la différence entre les circuits actifs et passifs ?

Les circuits actifs et passifs sont deux catégories fondamentales en électronique, chacune ayant des caractéristiques distinctes basées sur leurs composants et leur comportement. La principale différence entre les circuits actifs et passifs réside dans leur capacité à amplifier ou traiter des signaux. Voici une explication détaillée des différences entre les circuits actifs et passifs :

Circuits actifs :

  1. Définition :
    • Les circuits actifs contiennent des composants électroniques actifs, tels que des transistors, des amplificateurs opérationnels (amplis opérationnels) et des circuits intégrés, qui peuvent amplifier, commuter ou modifier les signaux. Ces composants nécessitent une source d’alimentation externe pour fonctionner.
  2. Amplification :
    • Les circuits actifs ont la capacité d’amplifier les signaux. Les transistors, par exemple, peuvent être configurés comme des amplificateurs pour augmenter l’amplitude d’un signal. Les amplificateurs opérationnels sont des composants actifs polyvalents largement utilisés pour l’amplification et le traitement du signal.
  3. Puissance requise :
    • Les circuits actifs nécessitent une source d’alimentation externe pour fonctionner. Les composants actifs du circuit ont besoin d’énergie pour effectuer l’amplification ou le traitement du signal.
  4. Exemples :
    • Les exemples courants de circuits actifs incluent les amplificateurs, les oscillateurs, les régulateurs de tension et les filtres actifs. Ces circuits sont répandus dans les applications où l’amplification ou le traitement du signal est requis.
  5. Composants électroniques :
    • Les circuits actifs utilisent des composants électroniques capables de contrôler le flux de courant, tels que des transistors, des diodes et des amplificateurs opérationnels. Ces composants participent activement à la manipulation du signal.
  6. Gain de tension :
    • Les circuits actifs peuvent fournir un gain de tension, ce qui leur permet d’augmenter l’amplitude des signaux d’entrée. Il s’agit d’une caractéristique clé qui distingue les circuits actifs des circuits passifs.

Circuits passifs :

  1. Définition :
    • Les circuits passifs sont constitués de composants électroniques passifs, tels que des résistances, des condensateurs et des inductances, qui ne nécessitent pas de source d’alimentation externe. Les composants passifs ne peuvent qu’atténuer ou redistribuer l’énergie ; ils n’amplifient pas les signaux.
  2. Amplification :
    • Les circuits passifs n’ont pas la capacité d’amplifier les signaux. L’énergie du signal d’entrée n’est pas augmentée ; au lieu de cela, des composants passifs peuvent atténuer ou filtrer le signal.
  3. Puissance requise :
    • Les circuits passifs ne nécessitent pas de source d’alimentation externe. Ils tirent leur énergie des signaux d’entrée eux-mêmes et redistribuent ou atténuent cette énergie sans amplification.
  4. Exemples :
    • Des exemples courants de circuits passifs incluent les réseaux résistifs, les filtres capacitifs, les filtres inductifs et les atténuateurs passifs. Les circuits passifs sont souvent utilisés dans les applications où l’amplification n’est pas requise.
  5. Composants électroniques :
    • Les circuits passifs utilisent des composants électroniques qui ne contrôlent pas activement le flux de courant. Les résistances, les condensateurs et les inductances sont des exemples de composants passifs qui répondent uniquement aux signaux appliqués sans amplification.
  6. Atténuation de tension :
    • Les circuits passifs peuvent atténuer l’amplitude des signaux d’entrée, notamment dans le cas de réseaux résistifs ou de filtres passifs. Cependant, ils ne fournissent pas de gain de tension.

Différences clés :

  1. Capacité d’amplification :
    • Les circuits actifs ont la capacité d’amplifier les signaux, tandis que les circuits passifs n’amplifient pas les signaux mais peuvent les atténuer.
  2. Puissance requise :
    • Les circuits actifs nécessitent une source d’alimentation externe, tandis que les circuits passifs fonctionnent sans alimentation externe.
  3. Exemples :
    • Des exemples de circuits actifs incluent des amplificateurs et des oscillateurs, tandis que des circuits passifs incluent des réseaux résistifs et des filtres.
  4. Composants électroniques :
    • Les circuits actifs utilisent des composants tels que des transistors et des amplificateurs opérationnels qui contrôlent activement le flux de courant, tandis que les circuits passifs utilisent des composants tels que des résistances et des condensateurs qui ne contrôlent pas activement le courant.
  5. Gain de tension :
    • Les circuits actifs peuvent fournir un gain de tension, ce qui leur permet d’augmenter l’amplitude des signaux. Les circuits passifs ne fournissent pas de gain de tension.

En résumé, la principale distinction entre les circuits actifs et passifs réside dans leur capacité d’amplification et leurs exigences en matière de puissance. Les circuits actifs utilisent des composants capables de contrôler activement le courant et d’amplifier les signaux, nécessitant une source d’alimentation externe. Les circuits passifs, quant à eux, utilisent des composants qui ne contrôlent pas activement le courant et fonctionnent sans alimentation externe, redistribuant ou atténuant les signaux sans amplification.

Recent Updates