A quoi servent les commutateurs dans les réseaux à commutation de circuits ?

Dans les réseaux à commutation de circuits, les commutateurs jouent un rôle fondamental dans l’établissement et la gestion de chemins de communication dédiés entre les utilisateurs. Ces chemins, appelés circuits, assurent une connexion continue et exclusive pendant toute la durée de la session de communication. L’objectif des commutateurs dans les réseaux à commutation de circuits présente de multiples facettes et implique diverses fonctions pour faciliter une communication efficace et fiable. Examinons en détail les objectifs des commutateurs dans les réseaux à commutation de circuits :

1. Établir des connexions :

a. Configuration de l’appel :

  • Les commutateurs sont chargés d’établir des connexions entre les utilisateurs en attribuant un chemin ou un circuit de communication dédié.
  • Pendant l’établissement de l’appel, le commutateur identifie les ressources disponibles, réserve la capacité nécessaire et connecte les appelants et les appelés.

b. Réservation de ressources :

  • Les commutateurs allouent de la bande passante et d’autres ressources réseau pour garantir que le circuit dédié dispose de la capacité nécessaire pour la durée de la communication.

2. Utilisation exclusive des circuits :

a. Chemin de communication dédié :

  • Les réseaux à commutation de circuits permettent l’utilisation exclusive des voies de communication pendant toute la durée d’une session.
  • Le commutateur garantit que le circuit attribué est utilisé uniquement par les parties communicantes, ce qui minimise les conflits et garantit une communication fiable.

b. Performances prévisibles :

  • La nature dédiée des circuits dans les réseaux à commutation de circuits offre des performances prévisibles et cohérentes, car les utilisateurs ont un accès garanti aux ressources allouées.

3. Transfert de données :

a. Communication en temps réel :

  • Les commutateurs facilitent la communication en temps réel en permettant un transfert continu de données le long du circuit dédié entre l’appelant et l’appelé.
  • Le flux de données est transparent et n’implique pas de mise en paquets ni de surcharge d’adressage.

b. Faible latence :

  • Les réseaux à commutation de circuits présentent généralement une faible latence, car le circuit dédié garantit un chemin direct et continu pour la transmission des données.

4. Résiliation des connexions :

a. Démontage d’appel :

  • Une fois la session de communication terminée, les commutateurs lancent le processus de démontage pour libérer les ressources allouées.
  • Le circuit devient disponible pour une utilisation future une fois la connexion terminée.

b. Désallocation des ressources :

  • Les commutateurs libèrent les ressources associées au circuit, permettant ainsi au réseau d’utiliser efficacement sa capacité pour d’autres sessions de communication.

5. Avantages et cas d’utilisation :

a. Communication vocale :

  • Les réseaux à commutation de circuits sont bien adaptés à la communication vocale, car ils fournissent des chemins dédiés et continus pour les appels téléphoniques.
  • Les réseaux téléphoniques traditionnels sont des exemples de systèmes à commutation de circuits.

b. Performances prévisibles pour les applications en temps réel :

  • Les applications qui nécessitent une communication prévisible et à faible latence, telles que les conférences vocales et vidéo, bénéficient des réseaux à commutation de circuits.

6. Défis et limites :

a. Utilisation inefficace des ressources :

  • Les circuits dédiés peuvent conduire à une utilisation inefficace des ressources, en particulier pendant les périodes d’inactivité lorsque la bande passante allouée reste inutilisée.

b. Défis d’évolutivité :

  • Les réseaux à commutation de circuits peuvent rencontrer des problèmes d’évolutivité lorsqu’ils gèrent un grand nombre de connexions simultanées, car chacune nécessite des ressources dédiées.

7. Importance historique :

a. Anciens réseaux :

  • Les réseaux à commutation de circuits prédominaient au début des télécommunications et restent utilisés pour des applications spécifiques.
  • Malgré les progrès réalisés dans les réseaux à commutation de paquets, la commutation de circuits reste pertinente pour certains types de communication.

Conclusion :

En résumé, les commutateurs des réseaux à commutation de circuits remplissent l’objectif essentiel d’établir, de gérer et de terminer des chemins ou des circuits de communication dédiés entre les utilisateurs. La nature dédiée de ces circuits garantit des performances prévisibles, rendant la commutation de circuits adaptée aux applications de communication en temps réel. Même si les réseaux à commutation de circuits présentent des limites, ils restent pertinents dans des cas d’utilisation spécifiques, et leur importance historique est évidente dans les systèmes de téléphonie traditionnels.

Recent Updates